Acheter un télescope sans se tromper

Après avoir longuement réfléchi, vous êtes enfin décidé à acquérir cet objet fantastique qui depuis un bon moment vous interpelle: un télescope! Depuis que vous levez les yeux vers le ciel, vous vous dites que l’astronomie c’est fait pour vous, et maintenant vous voulez vraiment en profiter en achetant votre premier télescope.

Vous êtes fin prêt et souhaitez sauter le pas. Mise en garde: ne vous jetez pas tête baissée dans l’achat de votre télescope sans avoir pris connaissance de quelques erreurs courantes que peuvent commettre certains astronomes débutants.

Lorsque vous souhaitez acquérir une nouvelle voiture ou un ordinateur, vous regardez d’abord si leurs spécifications correspondent bien au besoin que vous en attendez. Pour acheter un télescope, il en est de même, car il serait bien dommage de regretter cet achat important. Il existe un grand nombre de types de télescopes différents, pour autant de besoins spécifiques.

Il en existe tellement qu’on peut vite se sentir un peu perdu et abandonner son idée d’achat. Si vous êtes de nature impatiente ou impulsive, reprenez votre souffle et suivez nos conseils pour réussir votre achat en toute sérénité. Il serait quand même dommage d’acheter un si beau télescope pour le laisser prendre la poussière au fond d’un garage à cause d’un achat impulsif pour quelqu’un qui n’aurait pas pris le temps de bien choisir son télescope.

A travers ce petit guide, nous souhaitons vous apporter les bonnes réponses et surtout vous guider dans l’achat de votre télescope, afin que vous sachiez quels sont les erreurs qu’il faut éviter de faire avant d’acquérir un tel appareil.

Un télescope, pour observer quoi ?

Le ciel bien sûr! Mais ce n’est pas si évident que cela… En réalité, vous trouverez une multitude d’objets différents à observer, et il existe un grand nombre de télescopes plus ou moins adaptés aux observations que vous souhaitez faire. Un télescope peut se résumer à un tube et une monture que l’on pointe vers le ciel. Même si cela parait simple, il se cache énormément de paramètres différents derrière un système optique.

La nébuleuse du Crabe, par Hubble

Comment fonctionne un télescope ?

Dans notre article sur le choix d’un télescope, nous évoquions le fait qu’il existe principalement deux systèmes optiques dans le monde de l’observation astronomique, à savoir les réflecteurs et les réfracteurs.

Pour rappel, le réfracteur est composé de lentilles réfractant la lumière. La lumière se faufile dans le tube optique et arrive dans vos yeux via l’oculaire.

Quant au réflecteur, il est composé d’un système de miroirs réfléchissant la lumière. La lumière passe par plusieurs miroirs avant d’atteindre votre oeil via l’oculaire.

Mais les choses ne s’arrêtent pas là. En effet, il faut savoir que la longueur du tube a son importance. Ainsi, un tube court n’est pas destiné aux même observations qu’un tube plus long! Et c’est pareil en ce qui concerne la monture: il n’existe pas de monture unique et chaque monture permet d’opérer des mouvement différents sur votre télescope.

Il existe deux grandes familles de montures: la monture azimutale, et la monture équatoriale. La monture Azimutale permet au tube d’effectuer des mouvement verticaux et horizontaux. Cela paraît simple, mais il faut savoir que c’est amplement suffisant pour la plupart des gens, et c’est moins cher qu’une monture équatoriale.

La monture équatoriale permet d’effectuer des mouvements plus complexes et permet de suivre le mouvement incessant des étoiles, donc l’astre sur lequel vous pointez votre télescope. Vu que la terre est en rotation constante, de notre point de vue on a l’impression que la nuit c’est le ciel qui tourne. A l’oeil nu, ce n’est pas visible, mais lorsque vous regardez un objet grossi plusieurs fois à l’aide d’un télescope, vous vous rendez vite compte que cet objet s’enfuit constamment de votre objectif, et cela est du à la rotation de la Terre. PLus vous grossissez l’objet, et plus il semble filer vite!

Planétaire ou ciel profond ?

Il s’agit là d’une question primordiale, car en fonction de votre type d’observation préféré, vos choix en matière d’acquisition de télescope seront différents à bien des égards. Même s’il existe un grand nombre de télescopes offrant une certaine polyvalence, c’est-à-dire qui vous permettront d’observer aussi bien les planètes du système solaire que les nébuleuses ou les galaxies, il faut savoir que si vous voulez vraiment privilégier la qualité de votre observation vous devrez faire des concessions. Car il vaut mieux acheter un télescope prévu pour le planétaire, ou un télescope prévu pour le ciel profond (galaxies, nébuleuses, amas globulaires), selon le type d’observation que vous souhaitez faire. La qualité de vos observations y gagneront réellement. A vous de faire le bon choix!

Mais pourquoi doit-on choisir entre planétaire et ciel profond ? La réponse est très simple, c’est la lumière la grande coupable! Les planètes de notre système solaire sont extrêmement proches de nous en comparaison des autres objets tels que les galaxies. Du coup, les planètes du système solaire sont très lumineuses (à cause du Soleil) même si ce sont des objets relativement petits. Les autres objets du ciel, qui sont immenses, comme les amas stellaires ou les nébuleuses, sont si éloignés de nous qu’ils sont très peu lumineux. On comprend désormais qu’il y a deux types d’astres bien différents.

Vu que le télescope permet de récolter de la lumière tout en grossissant les objets du ciel, nous devons l’utiliser en fonction de ses capacités. Ce qui est très important, c’est le rapport F/D (F = longueur focale du tube, D = diamètre de l’optique). Plus le tube est long, plus le rapport f/d est grand, et donc plus le grossissement est important et plus la lumière récoltée est faible.

D’un autre côté, plus le tube est court, plus le rapport f/d est petit, et plus le grossissement est faible, plus la lumière récoltée est importante.

Pour bien comprendre ce phénomène, voici une illustration de ce principe:

Admettons que vous soyez dans une chambre sans lumière, il fait noir. Allumez une lampe et dirigez la lumière sur l’un des murs. Maintenant rapprochez-vous de ce mur. Vous constatez qu’en réduisant la distance de la lumière vers ce mur, le rond de lumière sur le mur rapetisse et sa luminosité augmente.

Maintenant faites le contraire, en éloignant la lumière du mur, et vous verrez que la luminosité est de plus en plus faible tandis que le rond lumineux grossit. Vous venez de manipuler la longueur focale du rayon lumineux, exactement comme le fait un télescope!

Pour appliquer ce principe, il vous suffit désormais de vous demander quelle longueur focale est nécessaire pour quel type d’observation. Un rapport f/d élevé (plus de 8.) permettra une bonne observation planétaire, car vous pourrez savourer une multitude de détails avec un grossissement fort. Une lunette astronomique 90/100 ayant un rapport f/d de 10 sera parfaite pour ce type d’observation.

Si votre tentation est plus tournée vers le ciel profond, alors il vous faudra opter pour un rapport f/d moindre (moins de 8), ce qui vous permettra de collecter un maximum de lumière en grossissant le moins possible. Pour observer en toute tranquillité les galaxies et nébuleuses, un télescope 150/750 fera parfaitement l’affaire, car son rapport f/d de 5 lui donne cet avantage.

Si vraiment vous n’arrivez pas à choisir entre planétaire et ciel profond, sachez qu’il existe des télescopes dits « polyvalents », c’est-à-dire censés permettre aussi bien l’observation de l’un que de l’autre. Leur rapport f/d de 8 permet effectivement tout type d’observation, mais les puristes vous diront que c’est bien dommage de ne pas pouvoir pleinement profiter de l’observation des planètes (ou du ciel profond), avec du matériel parfaitement adapté. A vous de faire le bon compromis. Pour vous donner un exemple, un télescope de 150/1200 ayant un rapport f/d de 8, vous pourrez observer aussi bien Jupiter que la galaxie d’Andromède!

Voici quelques exemples de télescopes avec leurs possibilités:

  • Télescope 150/750 – rapport f/d de 5 – permet l’observation du ciel profond
  • Télescope 114/900 – rapport f/d de 7.9 – polyvalent (planétaire + CP)
  • Télescope 127/1500 – rapport fd de 11.8 – idéal planétaire

Vous devriez maintenant bien comprendre comment choisir un télescope en fonction des observations que vous envisagez de faire. Soulignons que même si vous achetez un télescope ayant une focale courte, vous pourrez quand même observer les planètes. La différence, c’est que vous ne pourrez pas beaucoup les grossir. C’est la même chose à l’inverse: une focale importante vous permettra d’observer des galaxies, mais leur luminosité sera très faible, donc assez difficiles à percevoir.

Prendre le ciel en photo

L’astrophotographie est une frange de l’astronomie amateur qui connait un succès de plus en plus important, notamment grâce au tout numérique. Mais il faut savoir que c’est une discipline qui demande de la rigueur, et beaucoup, beaucoup de patience.

Il est très important pour vous de savoir dès le départ si vous avez l’intention de pratiquer l’astrophotographie, car ce sera déterminant dans l’acquisition de matériel astronomique. Tout d’abord, pour suivre le mouvement des étoiles, il vous faudra investir dans une monture équatoriale. Il faut bien comprendre que vous ne pourrez accomplir de bons clichés qu’avec des temps de pose très longs (plusieurs minutes) pour pouvoir faire ressortir les plus beaux détails des merveilles du ciel.

Pour éviter de saboter vos clichés, il vous faudra investir dans un moteur qui se chargera de suivre automatiquement les objets pris en photo.

Le matériel recommandé pour l’astrophotographe est le suivant:

  • Une monture équatoriale
  • Un moteur
  • Une adaptateur pour appareil photo numérique
  • Une webcam, ou une caméra CCD

Si votre volonté n’est pas de photographier, mais simplement d’observer, vous pourrez opter pour une monture azimutale, moins maniable qu’une équatoriale, mais moins chère aussi.

Où entreposer le télescope ?

La question de la place est une vraie question: un télescope, ça peut prendre pas mal de place et il faut aussi prendre cela en considération lors de l’acquisition de votre matériel. Avez-vous suffisamment de place chez vous pour stocker le télescope qui vous fait envie, ou bien devez-vous revoir vos envies à la baisse et investir dans un télescope plus petit ?

Si vous résidez en ville, avez-vous la possibilité de transporter un gros tube dans votre voiture pour vous déplacer lors de vos observations? Pensez bien à toutes ces questions avant votre achat. Le prix des télescopes étant de plus en plus abordable, presque n’importe qui peut s’en offrir un. Mais cela doit être un choix raisonné, et l’encombrement est une question importante.

Pour moins de 1000 euros, vous pouvez acquérir un Dobson 300/1500 d’excellent qualité pouvant grossir jusqu’à 600 fois, ce qui est énorme. On peut être très tenté, mais gare à la taille et au poids de la bête!

Prenez bien le temps de réfléchir avant de vous lancer dans votre achat, et sachez vous poser les bonnes questions. après avoir bien réfléchi, vous commencez à savoir quel est LE télescope qu’il vous faut. Mais il reste encore quelques détails importants à connaître avant de se lancer.

Où acheter un télescope ?

Il est possible de trouver des télescopes à peu près n’importe où, avec du matériel, des prix et des services différents selon les cas. On peut trouver des télescope dans divers endroits, comme ceux-ci:

  • Les magasins spécialisés
  • De particulier à particulier
  • Les boutiques en ligne
  • Les grandes surfaces
  • Les magasins de jouets

Les magasins spécialisés

Un grand nombre d’amateurs avertis préfèrent fréquenter ce type de boutique à toute autre. Il est certain qu’une telle boutique permet d’avoir en direct des informations adaptées au besoin que l’on a. Des pros de l’astronomie sont là pour vous guider et vous aider à faire le meilleur choix dans l’acquisition de votre télescope. De plus, vous pouvez toucher le télescope, voire l’essayer ce qui est quelque chose de non négligeable. Et souvent le service après-vente est sérieux, et l’on peut se reposer sur une boutique physique pour toute réclamation. Il existe un bon nombre de magasins spécialisés tels que:

  • La maison de l’astronomie
  • Optique Perret
  • Nature & découvertes
  • etc

L’interêt d’acheter son télescope dans ce genre d’enseigne, c’est plus le service rendu que l’appareil en lui même. Car les fabricants sont les mêmes, donc les télescopes sont les mêmes que ceux que l’on peut trouver sur internet. Ce qui est très intéressant, et qui est plutôt en vogue en ce moment, c’est d’aller se renseigner dans une boutique spécialisée et prendre tous les bons conseils, puis ensuite aller comparer les prix avec ce qui se fait sur internet. On peut parfois faire d’excellentes affaires et trouver les mêmes produits en ligne pour bien moins cher!

Concernant les boutiques physiques, il est généralement peu conseillé d’acheter son matériel chez un opticien, ou encore chez Nature & découverte, car les vendeurs dans ces boutiques n’étant pas spécialisés, ils ne pourront pas vous conseiller et vous guider correctement dans votre achat.

Il y a quelque chose d’autre d’assez important, que vous devez savoir. Si vous êtes un passionné d’astronomie, peut-être lisez-vous occasionnellement des revues spécialisées telles qu’Astronomie Magazine ou Ciel & Espace? Il ne vous a pas échappé qu’un grand nombre de pages de ces magazines sont truffées de publicités sur les fabricants de matériel d’astronomie (Meade, Orion, Skywatcher…). Ces pages sont toujours très alléchantes et hautes en couleurs, elles vous donnent envie de craquer. Mais il faut faire attention et résister à la tentation, car il ne faut pas faire d’achat déraisonné. Aussi splendides que soient ces publicités, le matériel qu’elles présentent n’est pas forcément celui qui est le plus adapté à vos besoins personnels.

De particulier à particulier

Même si l’astronomie amateur s’est largement démocratisé ces dernières années, elles n’en est pas moins une discipline plutôt onéreuse. Il est possible d’acquérir du matériel à moindre coût sur le marché de l’occasion.

Les petites annonces de vente de matériel astronomique fleurissent de plus en plus, aussi bien dans les magasins spécialisés que sur internet. Cela peut être pour vous l’occasion (justement!) de vous procurer un bon télescope pas cher… Cela dit, il faut tout de même faire attention, car acheter un télescope d’occasion, c’est un peu comme acheter une voiture d’occasion, on n’est pas forcément à l’abri d’un vice caché. Et surtout vérifié que le prix du télescope d’occasion constitue réellement une affaire par rapport à son prix de vente habituel.

Si votre vendeur est sérieux, il doit accepter de vous laisser tester correctement son matériel avant de vous le vendre, sinon dites-vous que ce matériel présente peut-être un défaut que vous risqueriez de regretter. Demandez au vendeur si vous pouvez faire quelques observations nocturnes avant d’acheter, et demandez lui pour quelle raison il souhaite se séparer de son matériel. Demandez-lui la facture de son matériel, bref faites bien attention et soyez rigoureux dans vos choix, car il vous sera très difficile de faire des réclamations sur un matériel acheté d’occasion. Assurez-vous de l’honnêteté de votre vendeur avant de lui acheter quoi que ce soit.

 Les grandes surfaces et les magasins de jouets

Les connaisseurs vous le diront tous de manière unanime: n’achetez pas votre télescope dans une grande surface, ni dans un magasin de jouets, à moins que vous ne considériez l’astronomie comme un loisir sans beaucoup d’importance.

Même si vous souhaitez offrir un télescope à un enfant, adressez vous à un professionnel. Les télescopes vendus dans les grandes surfaces sont des jouets de bien mauvaise qualité, et cela peut vraiment décevoir quelqu’un désireux de pratiquer l’astronomie. Soyez assuré de n’obtenir que des mauvaises images avec des télescopes achetés en grande surface ou dans un magasin de jouets. Ou même pire, lors de vos essais d’observation, vous prendriez le risque de ne voir rien du tout dans votre télescope! Imaginez un peu votre déception…

La médiocrité des marques vendues dans ces magasins est affligeante (Eden Astro), les télescopes sont censés grossir 1000 fois, ce qui est totalement stupide. Bien que ce genre de grossissement soit possible, le petit diamètre de ce genre de télescope et la qualité médiocre du miroir révèleraient des grosses tâches absolument médiocres. Les télescopes vendus dans ce type de magasins sont d’une telle médiocrité que c’est presque de la vente frauduleuse! Et ne parlons pas du conseil apporté au futur acquéreur: il est inexistant, et vous en savez déjà bien plus en lisant ces lignes que n’importe quel vendeur de grande surface.

Les boutiques en ligne

La vente en ligne de produits de grande consommation a explosé ces dernières années, et les boutiques en lignes spécialisées dans la vente de matériel astronomique sont de plus en plus nombreuses. C’est un mode d’achat vraiment sécurisé et qui a fait ses preuves, et compte tenu du fait que l’on peut trouver du matériel excellent à des prix plus qu’intéressants, tranquille depuis chez soi, nous conseillons vivement ce mode d’acquisition. Le temps où il était risqué d’acheter des produits par internet est largement révolu. Tout est fait pour sécuriser le consommateur et le vendeur. L’achat de télescopes sur internet est plus intéressant que jamais.

L’astronomie est désormais un secteur très concurrentiel, et tout est fait pour satisfaire au maximum le consommateur qui est en nous. Les revendeurs n’ont pas le choix: s’il veulent exister et se développer, ils doivent gagner la confiance de leurs clients potentiels. Et sur internet, les vendeurs en ligne sont encore plus attentifs à la satisfaction et aux attentes de leurs clients que dans les magasins spécialisés. Sinon c’est la mort pour eux, car c’est leur réputation qui est en jeu.

Plus intéressant encore, avec internet il est possible d’acheter facilement à l’étranger, et cela vous donne un choix bien plus important que d’aller dans une boutique au coin de votre rue! Notre boutique en ligne préférée, c’est Astroshop, devenu en quelques années un acteur incontournable de la vente en ligne de matériel astronomique. C’est un revendeur de grande qualité qui ne vous laissera jamais sans réponse.

Les prix proposés par astroshop sont très convenables, et le matériel vendu est issu des plus grandes marques mondiales. L’expédition des produits est très éprouvée sur l’ensemble du territoire européen, et leur emballage vous garantit la réception d’un matériel impeccable. Astroshop place toute son énergie dans la satisfaction du client, car un client satisfait est un client qui revient. Bref leur réputation n’est plus à faire, et si vous devez acheter votre matériel d’astronomie en ligne quelque part, c’est chez eux.

Sur internet, vous pouvez également acheter votre matériel d’occasion sur ebay ou leboncoin.fr. En tant qu’astronome averti, vous ne devriez pas acheter du matériel sur ces sites, sauf si vous êtes sûr et certain de ce que vous achetez.

Nous espérons avoir répondu à vos attentes avec cet article, et vous souhaitons de bonnes observations!

Vous voulez voir le site astroshop ? C’est par ici!

10 réflexions au sujet de “Acheter un télescope sans se tromper”

  1. Bonjour Joël,
    Merci pour votre intérêt pour notre Magazine Barcelonaandtheworld.com.
    Votre blog est beau et très bien documenté… bravo! Tel est le résultat des choses faites avec passion!
    Bien cordialement,
    L’équipe de BTW.com

    Répondre
  2. merci pour ces conseils importants pourriez vous me conseiller un telescope planetaire et cp pas trop cher avec go to et je ne comprend pas vu que je suis meme pas un amateur astro et j’imerais en devenir ,comment se cibler sur deux etoiles pour se calibrer ca ne rentre pas dans la tete et juste aussi comment faire sans go to pour pouvoir rester sur un point sans que ca bouge tout le tps merci de votre reponse pour que je commence a en acheter un
    pat

    Répondre
  3. Un très grand merci pour vos conseils clairs et judicieux. Étant débutante en astronomie, je me sentais un peu perdue devant tous les choix et tous les paramètres. Après avoir lu votre article, je me sens beaucoup plus apte à faire un bon choix et je comprends mieux les options qui s’offrent à moi. Encore une fois, merci pour ce généreux partage de connaissances!

    Répondre

Laisser un commentaire